Emploi

arcabulles logo transparent

Vous désirez obtenir un emploi à arc@bulles, atelier protégé de La Maison des Champs?

Candidatures mode d'emploi

arc@bulles est ouvert aux demandes de travailleurs (euses) au bénéfice de l’AI, ainsi qu’aux personnes en attente d’une décision de l’AI, qui désirent travailler quelques heures par semaine, dans une arcade aux diverses activités en lien avec le public.

Les objectifs

  • Expérimenter le travail dans des conditions adaptées
  • Permettre la progression dans l’acquisition des compétences nécessaires pour un travail
  • Offrir un accompagnement socio-éducatif dynamique pour amener le (la) travailleur (euse) à mettre en œuvre pleinement son projet socioprofessionnel.

Moyens

  • Propositions de postes de travail adaptés:
    • Lingerie
    • Réception Accueil
    • Bureautique
    • Personnel de ménage
    • Cuisine (au foyer)
  • Soutien structuré et régulier de l’équipe socio-éducative, dégressif jusqu’à l’acquisition d’une autonomie suffisante
  • Evaluation continue des compétences et des besoins de la personne
  • Adaptation de l’accompagnement en fonction des diverses nécessités

Critères

  • Avoir un suivi médical
  • Avoir déposé une demande à l’AI et être en attente de la décision
  • Ne pas percevoir d’indemnités de chômage ni de prestations en cas de maladie (PCM)
  • Avoir contracté une assurance Responsabilité civile
  • Ne doit pas avoir d’addiction

Premier contact

L’assistant social de l’Hospice général soumet la situation à l’une des référentes en santé psychique de l’Unité Retour à l’Autonomie / Hospice Général.

Cette dernière prend contact avec la Directrice de La Maison des Champs, Mme Gaud pour fixer le rendez-vous :
Par téléphone: 022 777 21 28 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La référente en santé psychique se charge d’envoyer par courrier la convocation au bénéficiaire et en informe l’assistant social par mail (avec copie de la convocation en pièce jointe). Dans la mesure du possible, il est important que l’assistant social soit également présent à ce premier entretien.

Visite et entretien à l'arc@bulles

Suite au premier contact du bénéficiaire avec la Directrice de la Maison des Champs, et si la personne remplit tous les critères susmentionnés pour présenter sa candidature, une visite et un entretien avec l’équipe de l’arcade sont organisés avec la personne concernée.

Un retour est fait aux référentes en santé psychique. Ces dernières transmettent alors l’information à l’assistant social, si celui-ci n’était pas présent à l’entretien.

Stage

Un stage d’une semaine (le nombre d’heures est convenu avec l’équipe de l’arcade) est proposé dans un premier temps. Cela permet à chacun de se situer dans son travail et de préparer la suite de son activité dans les meilleures conditions.

Si celui-ci est positif, un contrat est signé par les deux parties.

Une copie du contrat sera envoyée par mail aux référentes en santé psychique qui se chargeront de la transmettre à l’assistant social du bénéficiaire.

Les référentes en santé psychique se chargeront également d’informer l’AI, via la collaboratrice HG coordonnant les relations interinstitutionnelles HG/AI, du début de l’emploi (atelier protégé) pour les bénéficiaires en attente d’une décision AI.

Période d'essai

Comme tout travail, l’engagement définitif se fait après une période d’adaptation de 3 mois.

Durant cette période d’essai, le (la) travailleur (euse) est amené(e) à découvrir tous les postes travailleur de l’arc@bulles. Une spécialisation pour un poste ou deux en particulier se fait progressivement, d’entente avec l’équipe d’encadrement.

Cette période doit permettre à la personne et à l’équipe de se situer dans le poste ou les postes pour lesquels elle sera engagée.

A la fin de cette période, l’engagement définitif pour le ou les postes(s) est conclu. Pour ce faire, un bilan sera organisé en présence du travailleur, de l’équipe de l’arcade, de l’assistant social et d’une référente en santé psychique.

La date du bilan est fixée dès la signature du contrat. La date est transmise à l’assistant social par les référentes en santé psychique.