Population

De 1987 à ce jour, rue des Bossons 31, à Onex.

De l’origine d’une réflexion et d’un constat sur la nécessité d’accueillir des adultes atteints de troubles psychosociaux.

Dès 1987, une réflexion importante sur l’avenir de nombreux patients psychiatriques a débuté de manière non officielle par une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels de la santé de Bel-Air (puis Belle-Idée et aujourd'hui HUG). Le fruit de ce travail mettait en exergue le besoin de structures adaptées hors de l’hôpital psychiatrique.

Il s’avérait qu’une absence cruelle de lieu d’accueil se faisait sentir sur le Canton de Genève. Par la suite, d’autres groupes, d’autres associations ainsi que des parents de personnes atteintes de troubles psychiques sont venus se greffer sur cette réflexion, réflexion et constat qui ont abouti finalement à la création en 1993 de l’Association du domaine de Thaïs, association à but non lucratif qui se donne pour objectifs, la création et la gestion de lieux de vie pour personnes adultes atteintes de troubles psychosociaux (elle est devenue l’Association Thaïs en 2000).

Après avoir obtenu les autorisations nécessaires du Département de l’Action Sociale, l’Association Thaïs a eu l’opportunité de louer, pour l’emplacement du foyer, une maison de maître à Bernex.

Le 14 juillet 1994, l’Association Thaïs a ouvert La Maison des Champs.

Le foyer s’adresse à des adultes, dès 18 ans, avec des troubles psychosociaux, à qui nous proposons un accompagnement éducatif. Il accueille des personnes qui souhaitent apprendre à maîtriser les problèmes de la vie quotidienne, tendre à (ou atteindre) une plus grande autonomie, une meilleure intégration sociale, qui prend en compte leurs possibilités d’autodétermination.  

Depuis le 1er avril 2015, le foyer a déménagé dans un immeuble locatif au 31, rue des Bossons à Onex.